vendredi 8 décembre 2017

Solo Round the World against the prevailing winds and currents - Tour du Monde en solitaire à d’est en ouest et sans escale

TOUR DU MONDE A L'ENVERS... 
A LA VOILE ET EN SOLO !

Par François Chevalier


À bord d’Actual Ultim, Yves le Blevec est le premier à tenter un Tour du Monde en solitaire à d’est en ouest et sans escale, le Global Challenge, sur un multicoque. Après un premier départ le 5 novembre 2017, il est reparti de la Trinité le 24 novembre de la presqu’ile de Quiberon pour boucler son tour.

DERNIERE MINUTE... Hier, jeudi 14 décembre 2017, à 4 heures du matin (heure française)... Alors qu'il tentait de battre le record du tour du monde à l'envers en solitaire et en multicoque, Yves Le Blevec a chaviré avec son Actual Ultime... En sécurité à l'intérieur de son bateau, il a été repéré et secouru ! 

©François Chevalier 2017

Yves avait doublé le cap Horn 2 heures 30 plus tôt, dans des conditions pour le moins difficiles : 30 à 50 noeud de vent, rafales à 70, mer de 5 à 6 mètre de creux... Il a été secouru, sain et sauf par le MRCC chilien.
                            
Crédit : Armada de Chile



Actual Ultim
Départ 24 Novembre 2017
Durée prévue, entre 80 et 90 jours
Type : Trimaran Ultime
Skipper : Yves le Blevec
Architecte : Nigel Irens — Benoît Cabaret
Chantier : Boat Speed (Australie)

Calcul de la structure : John Levell

Dessins des appendices : Martin Fischer
Mise à l’eau : 21 juin 2007 (Sodebo)
Mise à l’eau : 23 sept. 2015 (Actual Ultim)
Autre nom : Sodebo
Longueur : 31 m
Flottaison : 31 m
Bau : 16,55 m
Tirant d’eau : 3 m
Déplacement : 12 t
Tirant d’air : 35 m
Voilure, près : 395 m2
Voilure, portant : 500 m2

En 2004, après deux premières tentatives à bord d’Adrien, interrompues par des problèmes techniques, Jean-Luc Van Den Heede a battu d’un mois le précédent record. Sa ligne de départ est la même que celle du Trophée Jules Verne, entre le Cap Lizard et Ouessant.

Adrien
122 jours 14 heures 3 minutes et 49 secondes
7 novembre 2003
 – 9 mars 2004


Type : Cotre
Skipper : Jean-Luc Van Den Heede
Architecte : Gilles Vaton
Constructeur : Chantiers Gamelin (La Rochelle)
Lancement : 15 avril 2002
Autres noms : L’Oréal Paris, Tahia
Longueur de coque : 25,70 m
Largeur de coque : 5,40 m
Type d’appendice : quille fixe
Matériau : Aluminium 5083
Tirant d’eau : 4,60 m
Tirant d’air : 31 m
Voilure au portant : 585 m²
Voilure au près : 335 m²
Mât tournant étanche : 9,50 m2
Déplacement : 30 t
Lest : 11,8 t + voile de quille 2,5 t
Ballast : 3,5 t
Moteurs : 2 x Volvo Penta 50 CV Saildrive

À la poursuite de record sur les océans, Philippe Monnet s’en adjuge trois en multicoque avant de s’attaquer au Tour du Monde à l’envers en janvier 2000 à bord de l’ancien Open 60 Fleury Michon de Philippe Poupon, modifié et rebaptisé Uunet. Il tente un raccourci en frôlant le Cercle antarctique et rentre à Brest avec presque dix jours d’avance sur Mike Golding.

Fort de sa seconde place dans le Global Challenge 1992-93, course autour du monde en équipage amateur avec escales sur des Challenge 67, Mike Golding repart en solitaire dans l’autre sens et réduit le temps de Chay Blyth de 125 jours à son retour dans le Solent. Il embarque sur le même bateau deux ans plus tard et remporte le second Global Challenge 1996-97.

Chay Blyth aime les défis, il est le premier à boucler en solitaire un Tour du Monde à l’envers, entre 1971 et 1972. Construit en seulement quatre mois, il représente alors ce qui se fait de mieux, en voilier hauturier, Chay Blyth quitte Southampton et revient 292 jours après. Robin Knox-Johnston à bord de Suhaili, deux fois plus petit que British Steel, avait fait le Tour du Monde deux ans avant dans l’autre sens en 312 jours.

En 1895, Joshua Slocum résolut de faire un tour du monde en solitaire à partir de Boston, à la recherche des meilleurs moments de sa vie de capitaine de clipper. Il traverse l’Atlantique et met le cap sur l’Amérique du Sud, le Pacifique, l’Indien en s’arrêtant dans ses ports d’escale, et retourne à Newport en 1898 chez lui, heureux.

Parti de Séville en 1519 avec cinq navires et 237 hommes, Magellan ouvre la route du Tour du Monde, d’est en ouest, en cherchant un passage au sud de l’Amérique. Il y perd la vie et seule la Victoria, sous le commandement de Juan Sebastian Elcano, réussit à retourner en Espagne après trois ans de voyage, avec seulement 22 hommes à bord.

Uunet
151 jours 19 heures 54 minutes
2000


Type : 60’ Open
Skipper : Philippe Monnet
Architecte : Philippe Briand
Modifications : Marc Lombard
Constructeur : Jeanneau
Lancement : 1989, puis, 29 septembre 1998
Autres noms : Fleury Michon X, Roxy et Votre Nom autour du monde, Gonna Gitcha II
Longueur de coque : 18,28 m
Longueur de flottaison : 16,88 m
Largeur de coque : 5,54 m
Type d’appendice : quille pendulaire à 30°
Matériau : Kevlar carbone
Tirant d’eau : 4,50 m
Voilure au portant : 445 m²
Voilure au près : 259 m²
Mât carbone : 27 m
Déplacement : 10,5 t
Lest : 3,9 t
Moteurs : Volvo Penta 43 CV

Group4
161 jours 16 heures 35 minutes et 42 secondes
1993-1994


Type : Challenge 67
Skipper : Mike Golding
Architectes : David Thomas et Thanos Condylis
Constructeur Devonport Yachts Ltd.
Lancement : 1991
Autre nom : Ecover
Longueur de coque : 20,40 m
Longueur de flottaison : 17,76 m
Largeur de coque : 5,26 m
Type d’appendice : quille fixe
Matériau : Acier
Tirant d’eau : 2,82 m
Tirant d’air : 25,98 m
Voilure au portant : 570 m²
Déplacement : 34,5 t
Lest : 10,9 t
Moteurs : Perkins 136 CV
En location

British Steel
292 jours
18 octobre 1970 - 2 août 1971


Type : Ketch
Skipper : Chay Blyth
Architecte : Robert Clark
Constructeur : George Phillips & Son (Noss)
Lancement : 19 aout 1970
Longueur de coque : 18 m
Largeur de coque : 4,00 m
Type d’appendice : quille fixe
Matériau : Acier
Tirant d’eau : 2,47 m
Voilure : 140 m²
Déplacement : 28 t
Moteurs : Perkins 40 CV
Restauré à Dartmouth

Spray
3 ans, 2 mois et 3 jours, avec escales
1895-1898


Type : Oyster fisherman
Skipper : Joshua Slocum
Année d’acquisition : 1892
Longueur de coque : 11,20 m
Largeur de coque : 4,32 m
Type d’appendice : quille longue
Matériau : bois
Tirant d’eau : 1,35 m
Voilure : 94 m²
Type de gréement : sloop, puis yawl, en 1895
Déplacement : 18 t
Perdu en mer en novembre 1909

Victoria
3 ans, en équipage et avec escales
21 septembre 1519 – 6 septembre 1522


Type : Caraque
Commandement : Ferdinand Magellan, Duarte Barbosa, puis Juan Sebastian Elcano
Année d’acquisition : 1518
Longueur de coque : 27 m
Largeur de coque : 7 m
Type d’appendice : quille longue
Matériau : bois
Tirant d’eau : 2 m
Type de gréement : trois mâts
Déplacement : 85 t
Armement : 10 canons
Perdue en Atlantique en 1570
Répliques : Victoria, à Séville en 1992, tour du monde entre 2004 et 2006

– Nao Victoria, en 2011 à Punta Arenas

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire