mardi 8 avril 2014

LES IMPRESSIONNISTES ET LA PLAISANCE

LES IMPRESSIONNISTES ET LA PLAISANCE,
SUR LA SEINE DE PARIS À DEAUVILLE - DES DÉBUTS JUSQU'À 1894


©François Chevalier - Lézard plan Caillebotte 1891


Contrairement aux idées reçues, la plaisance en France est d’abord née sur les cours d’eau intérieurs avant de s’installer sur les bords de mer. A ce sujet, Paris est l’un des berceaux les plus importants de ce phénomène – le canotage y est apparu dans les années 1800-1830 – pour glisser au fil de temps et de l’eau jusqu’en Manche.


Sans entrer dans les détails, le mouvement impressionniste a pris son envol en Normandie, dans la région du Havre et, bientôt, l’eau et les bateaux sont devenus l’un des thèmes récurrent des peintres impressionnistes. Ils ne se sont pas contentés de peindre ! Avec d’autres acteurs du monde des arts et des lettres, ils ont souvent été très impliqués dans la pratique de la plaisance de la seconde moitié du XIXe siècle : croisiériste, régatier, promeneur du dimanche, architecte et constructeur naval. Tous les impressionnistes ou presque ont été concernés par le canotage.

Témoins privilégiés des débuts du yachting en France, les impressionnistes sont devenus depuis plus d’une quinzaine d’années, notre principal sujet de réflexion. Fidèles en cela à la méthode que nous avions suivie avec nos ouvrages précédents et en particulier « America’s Cup Yacht Designs, 1851-1986 » nous avons décidé de publier le résultat de nos recherches et travaux dans les deux-trois ans à venir. Outre l’histoire, les plans des bateaux que les impressionnistes ont menés ou imaginés ainsi que les reproductions des chefs d’œuvres de ceux-ci – connus et moins connus – figureront dans cet ouvrage exceptionnel qui comptera plus de 800 pages au format de nos premiers livres !

Nous viendrons régulièrement vous informer du résultat de nos recherches.

Merci de votre intérêt !


François Chevalier et Jacques Taglang

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire