jeudi 17 octobre 2013

MAGIC CARPET 3

MAGIC CARPET 3, 

DERNIER DES 100 PIEDS..., 

PREMIER A L'ARRIVEE


Magic Carpet 3 a convaincu dès sa première régate. C’est grâce à des formes très particulières que l’architecte réussi a obtenir une bombe. Par petit temps comme dans la brise, il surclasse tous ses concurrents.

Par François Chevalier

François Chevalier©2013. Magic Carpet 3 sail plan


En relevant le bouchain dit évolutif, il réduit considérablement la largeur de flottaison lors que le voilier est à plat, limitant au maximum la surface mouillée.

François Chevalier©2013. Magic Carpet 3 lines


Reichel / Pugh avaient fait le tour des voiliers étroits avec Wild Oats XI, qui a reçu toutes les configurations d’appendices possibles, en commençant par une version canard. En relevant le bouchain dit évolutif, ils réduisent considérablement la largeur de flottaison lors que le voilier est à plat, limitant au maximum la surface mouillée. Comme la jauge Wally interdit la quille basculante, Reichel / Pugh ont opté pour un déplacement relativement important, avec une grande partie du poids dans le lest. À la gîte, la coque glisse sur une surface plate, s’appuie sur son bouchain et déjauge dès le moindre souffle. On retrouve ces formes sur les derniers 40 pieds Open, qui sont des voiliers plus délicats à optimiser que leurs prédécesseurs.

François Chevalier©2009/2012. Wild Oats XI lines

Plus étroit, le plan de forme de Wild Oats XI fait apparaitre une coque avec des fonds légèrement arrondis, des flancs assez évasés, une flottaison très étroite (4,10 m) et un creux de coque positionné en avant de la quille. À la gîte, la flottaison utilise bien toute la longueur du voilier, la surface mouillée est réduite, mais les flans évasés ne jouent pas le rôle de plan anti-dérive comme sur les carènes plus récentes munies de bouchain comme Magic Carpet 3 ou Rambler 100 de Juan Kouyoumdjian
.

François Chevalier©2011. Rambler 100 lines



Le tracé des formes de Rambler 100 se rapproche plus du bateau à moteur. Ses lignes sont tellement tendues qu’il n’est pas évident de lire les formes arrières sur les sections. De ce fait, les lignes d’eau, parallèles à la flottaison, se terminent presque toutes au tableau arrière. Plus le bateau est large, plus le développé de la coque et du pont est important, induisant un poids supplémentaire. Mais plus la forme du pont se rapproche du triangle, moins ce développé intervient sur le poids de la coque et Rambler 100 ex-Speedboat n’est pas bien loin du triangle. La moitié du poids du voilier se trouve dans le lest qui bascule à l’extérieur de la coque au vent. Si le vent vient à monter, 8 mètres cube de ballast d’eau de mer viennent calmer le jeu, ce qui lui confère un moment de redressement peut courant. 

François Chevalier©2011. Maxi Scow lines


Mon projet de Maxi Scow de 100 pieds présente des formes proches de celles d’une planche à voile. Cela induit plus de traînée dans le petit temps que sur un voilier étroit comme Wild Oats XI, mais une plus grande faculté à planer dès que le vent donne. A la gîte, la surface mouillée diminue, l’angle entre l’axe de la nouvelle flottaison et celle du voilier est plus petit que sur n’importe quel autre maxi, et la raideur de forme plus importante.

Une confrontation de ces quatre Maxi dans une Course des Bermudes, un Fastnet ou un Sydney-Hobart serait un spectacle inoubliable et plein d’enseignements.


DATA

Magic Carpet 3 / WallyCento

Architecte : Reichel Pugh Yacht Design
Chantier : Wally Europe
Construction : Carbone
Conforme à la jauge WallyCento
Longueur : 30,48 m - 100’
Flottaison : 29,49 m
Bau : 7,19 m
Bau à la flottaison : 4,70 m
Tirant d’eau : 6,20/4,50 m
Déplacement : 50 t
Quille rétractable
Tirant d’air : 45 m

Wild Oats XI

Maxi
Sloop
Architectes : Reichel Pugh Yacht Design
Constructeur : McConaghy, Sydney
Baptême : 2 décembre 2005
Longueur : 30,48 m
Longueur hors tout : 33,83 m
Longueur à la flottaison : 29,70 m
Bau : 5,40 m
Bau à la flottaison : 4,10 m
Longueur du mât : 44,10 m
Tirant d’eau : 5,50 m
Poids : 32 t
Lest : 14 t
Surface de la GV : 382 m2
Surface du foc : 228 m2
Surface du génois : 505 m2
Surface grand spi : 880 m2

Rambler 100 (ex-Speedboat)

Architecte : Juan Kouyoumdjian

Chantier : Cookson Boat, Auckland (N-Z)

Mise à l'eau : 17 avril 2008

Longueur : 29,99 m
Flottaison : 29,99 m

Bau : 7 m

Bau à la flottaison : 4,95 m
Tirant d'eau : 5,70 m

Tirant d'air : 46,50 m

Bout-dehors : 3,60 mètres

Déplacement : 30,6 tonnes

Lest : 15 tonnes

Ballast : 8 tonnes
Voilure au près : 630 m2

Voilure au portant : 1 340 m2


MaxiScow 100

Architecte : Francois Chevalier YD
Chantier : Multiplast (Vannes), Green Marine (UK) ou Cookson Boats (NZ) de préférence
Longueur : 30,48 m - 100’
Flottaison : 26,70 m
Bau : 7,20 m
Bau à la flottaison : 5,40 m
Tirant d’eau : 5,60 m
Déplacement : 38 t
Quille pendulaire
Tirant d’air : 46 m
Voilure, GV + foc solent : 628 m2
Voilure, GV + genaker : 1110 m2

1 commentaire:

  1. Excellent plan comme d'habitude! Les formes de Magic Carpet 3 sont effectivement très ...*spéciales*...
    Salutations.

    RépondreSupprimer